home Contactez nous rss feed Accès Membres
La radio de la communauté de l'Université Libre de Bruxelles

Le cimetière imaginaire Shibuya Pop des Nouvelles Hybrides…

Bien à vous chers mélomanes gracieux,
ce soir, un cimetière imaginaire Shibuya Pop ! Mais qu’est-ce donc que cette bestiole là ?
Nous retournons au Japon, donc aussi au sein de la série Asia Major.
Prenez des zestes (à gogo) de pop sixties, d’easy, de lounge, d’exotica, de cultes styles : The Pale Fountains, Virna Lindt, des labels comme cherry red ou él etc…
Prenez une touche d’esprit typiquement japonais et recouvrez le tout d’une production volontairement groovy qui prend à la techno , au disco etc….sans ostracisme aucun.
Et vous obtiendrez un spécimen Shibuya-POP.
Troisième des scènes « format chanson » à partir du Japon et à conquérir le monde, après la new wave et la techno-coyo portée par le succès de Yellow Magic Orchestra, la Shibuya pop se trouvera vite un chef de file : les incroyables PIZZICATO 5.
Certains labels comme Matador , Bungalow ou Shibuyahot , feront rapidement le relais de cette scène à travers l’Amérique et l’Europe.
Ainsi l’internationale « POP » va rapidement s’enrichir de quelques figures cultes issues de la Shibuya pop, outre PIZZICATO 5, on peut citer : KAHIMI KARIE, HI-POSI, CORNELIUS et son label TRATTORIA, FANTASTIC PLASTIC MACHINE etc…etc…
Comme généralement au Japon, la scène va connaître rapidement un croissance remarquable, d’autant plus que bien des artistes J-pop, ou des survivants de la techno-coyo vont se faire un plaisir non dissimulé de sauter dans le train.
Il faut dire que c’est (encore!!!) Monsieur HARUOMI HOSONO qui le premier a cru à cette conception musicale en signant les PIZZICATO 5 sur son label « non-standard » à la fin des années 80.
PIZZICATO 5 et la scène Shibuya pop ont en fait dominé les échanges internationaux musicaux japonais durant les 90’S, occultant même un peu les autres scènes.
Conclusion, une vaste fourguée de disques dansants, volontairement kitsch ou rétro, totalement escapistes et Totemo Groovy.
La Shibuya-pop est en effet également prisée pour son positivisme et son dandysme plastique. Ach, das war Zeitens….
proposé par EG / Derek Sein
contact : hvalmitdereksein
@yahoo.fr
A partir de 20h30 !!
Bises aux Tanukis !

2 Commentaires »

  Emilia écrit @ juillet 16th, 2011 à 20 h 17 min

Waah! Excellent! Peut-on avoir une playlist ?
Merci! C’est génial!!!

  dereksein écrit @ juillet 18th, 2011 à 15 h 49 min

la playlist est sur le site de campus maintennant, bien du plaisir à vous
EG/Derek Sein

Votre commentaire