home Contactez nous rss feed Accès Membres
La radio de la communauté de l'Université Libre de Bruxelles

« Siren Eimi – Je suis Sirène » – Radio Moniek – création radiophonique en direct – lun 7/12/15 de 14h à 18h

LQ_aurec2a6c3bcpiscine-in-2000-scan-27-05-09-19-a
SIREN EIMI – JE SUIS SIRENE

Pour ce nouveau marathon consacré à la création radiophonique, Moniek laissa flotter ses humeurs sur les ondes d’une ville en alerte… Agitée de silence… Comme une piscine communale au petit matin.

Ecouter Bruxelles depuis les eaux et la peau. Y capter les frémissements de son hôte. « Sirène ! » lui cria-on ! « Sirène ! Le temps est mauvais dehors, prenez gare à vous ! »
Les poils dressés sur ses frêles bras de nageuse de petit bassin, Moniek répliqua sur le champ : « Suffit maintenant ! Laissez-moi brasser, couler, mourir peut-être et revivre encore. Je suis Sirène moi aussi et de vos histoires je n’ai point peur ! ».

Pour les 4h à passer ensemble sur les ondes, reprenons notre souffle. Point de sirène tonitruante à nous assener encore, point de cire à placer dans les écoutilles, mais bien des histoires de « Sirènes ».
De celles qui habitent les profondeurs de nos imaginaires collectifs, celles qui nous relient les uns aux autres depuis nos socles communs, de celles qui nous invitent à les rejoindre et à les écouter plutôt que s’en effrayer, de celles que nous pouvons encore rêver ensemble…

A ces êtres et à leurs figures plurielles, Moniek adressa un chant d’amour, poétique, sonore, polyphonique. Une invitation à trouver notre bulle dans ce monde sous eau, à plonger au plus profond de nous-même pour y trouver notre liberté intérieure tout en restant à l’écoute de la rumeur du monde.

Réalisation : Carine Demange et Zoé Tabourdiot
MONIEK SIRENES : Chloé, Emilie, Gérald, Jean-François, Kika, Luvan, Zoé.

Avec les contributions originales de : Aline La Sardine, Candy Saulnier, Camille Pier alias Nestor, Carine Demange, Catherine Pierloz, Chloé Despax, Déborah Fabré, Emilie Bender, Isabelle Dumont, King’s Queer, Lucius, Luvan, Yves Jeunehomme et Zoé Tabourdiot

les sons de : Anna Raimondo, Carine Demange, Clément Delpouve et Jana Winderen

et les coups de queue de Moniek, Novella, Jean-François, Gérald, Tim Buckley, Geneviève Fraisse et Mami Wata !


come come rondelle 1 total

Première partie

Si les sirènes ont jusqu’ici trouvé en tous les auditeurs, Ulysse compris
– Ulysse tout particulièrement – des victimes qui se laissaient attirer avec enthousiasme,
c’est parce qu’elles chantent depuis le lieu de celui qui écoute.
Leur secret est de chanter exactement les chants
dans lesquels l’oreille du passant désire se précipiter.
Écouter les sirènes signifie par conséquent être entré dans l’espace central
d’une tonalité qui nous interpelle intimement et, désormais,
vouloir rester dans la source d’émotion de ce son dont on ne peut se passer.
Peter Sloterdijk, Sphères I. Bulles (1998)

« Come, Come » de Candy Saulnier et Isabelle Dumont

Come Come est né d’une inter­ro­ga­tion fas­ci­née sur la figure des sirènes, à par­tir de celles d’Homère, qui révé­lèrent à Ulysse un « tré­sor » de science. Quel était-il ? L’histoire ne le dit pas. Mais si les sirènes reve­naient dans notre monde contem­po­rain, quel serait ce « tré­sor » adressé aux humains ? Dans une fic­tion empreinte de réa­lisme magique, Isabelle Dumont et Candy Saulnier nous guident à la décou­verte de cette énigme à tra­vers un voyage vocal et musical.

Cette fic­tion radio­pho­nique est la pre­mière par­tie d’un dip­tyque sur les sirènes dont la pro­chaine étape pren­dra la forme d’un réci­tal scénique.

Une fiction radiophonique d’Isabelle Dumont et Candy Saulnier
Avec la participation de Dominique Grosjean, Astrid Howard, Anja Kowalski, Francesco Mormino, Nemo et Yuna Vanderwerf, Marcel Xhaufflaire
Ainsi que Filipa Cardoso, Charles Dumont, Daniel Loayza, Bo Vanderwerf
Prise de son, montage et mixage  : Christophe Rault
Assistant prise de son : Clément Delpouve
Design sonore : Charo Calvo
Composition musicale : Bo Vanderwerf avec la participation de Jozef Dumoulin Travail vocal : Anja Kowalski Merci à Pietro Pizzuti, Elsa Pochet et Béatrice Didier Cette création est dédiée à la mémoire de Marcel Xhaufflaire.

Production : acsr, avec l’aide du Fonds d’aide à la création sonore et radiophonique de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Suivi d’une rencontre avec les autrices (Zoé Tabourdiot), a capella et autres sons spatiaux et portuaires, mais aussi :
• Il vostro maggio (duo de sirènes extrait du Rinaldo de Handel)
• Song to the siren (Cocteau Twins)
• Kalypsos Lied (Anja Kowalski)
• Thèlo ti tipin (Angelique Ionatos)
• Litanei (Schubert)


J'entends les mouettes
SIREN EIMI – JE SUIS SIRENE

Deuxième partie

« Décrypter les vagues » de Luvan
Fiction radiophonique en direct, avec la complicité de Moniek, tout le long de l’émission…

mais aussi :

« L’Odyssée » d’Homère et de Thomas Baumgartner – Chloé Despax

« Les Femmes Serpentes » de Catherine Pierloz / Carine Demange

« Song to the Siren » – The Czars

« Fable de la sirène et des bourraches » de Yves Jeunehomme / Pablo Neruda

« Thema (Omaggio a Joyce) » de Luciano Berio (1958)

« Pour l’amour d’un dauphin » (DJ Bon Goût remix) – Daphnielle

« La Noire » de Catherine Pierloz

« Mamy Wata » – Carine Demange

« Méditerranéo » de Anna Raimondo

« N’est pas Sirène qui veut » de Zoé Tabourdiot

« La Petite Sirène » – Atelier Méditerranée

« Cérémonial Lilith en Atlantide » de Aline La Sardine
avec les voix de Moniek

« L’Autre Face d’Ulysse » de Emilie Bender

« Non. Si. » – Siren Carcass

“J’entends les mouettes…“ de Camille Pier aka Nestor / Lucius (live)


deb2
SIREN EIMI – JE SUIS SIRENE

Troisième partie

Et tu chantes chantes chantes… mais pas que…

« Si j’étais Sirène » de Déborah Fabré

Siren’s Carcass – Chronique de Chloé Despax

« Love Shark » – Siren’s Carcass

« Sirénade » de Camille Pier aka Nestor / Lucius (live)

« La Sirène Intérieure » de King’s Queer / Patti Smith

« Le Sirene di Luglio (singolo) » – Iosonouncane

« Song to the Siren » – The King

« Song of the Siren (Atlantic Mix) » – Aphrodisiac

 

LE PODCAST EST DISPONIBLE SUR NOTRE MIXCLOUD.

SUIVEZ-NOUS ICI AUSSI !

CAMPUS INFO mardi 22janv13 par EG/D.Sein

« Je ne fais rien de bien » est un mot vertueux. (Xavier Forneret) .Mais aussi :

PANKOW : deny everything

SONOKO : une histoire de plage

ESTAMPIE : Marmorstener

ROBERT : dans le caniveau

SOUL OF STEEL : Faust

CRISANTEMO DEL CARRIONE : il ballo della peste

THE TARGETS : my boy

DENISE BENOIT : les trois gendarmes

KIEV STINGL : Strolch

PETER HOPE & RICHARD H. KIRK : upbeat

HIRSUTE PURSUIT with PETER  CHRISTOPHERSON : one sleazy night in New Orleans

QVALES ENSEMBLE : Sprudledamer

NEIL HALSTEAD : sleeping on roads

VICIOUS PINK : CCCan’t you see

TATA BOJS : Dusevni

ELEVEN SHADOWS : caro mio ben

LUCETTE RAILLAT : les éléphants

THE SINGING POSTMAN : they’re orl playin’ dommies in the bar

DISSONANT ELEPHANT : the only crown

et des bises !

Le cimetière imaginaire industriel des Nouvelles Hybrides, playlist

Industrial music for industrial people , with :

THROBBING GRISTLE : in the shadow of the sun (extrait)

CURRENT 93 : Faust

THE HAFLER TRIO : ultrasonic setting up

MONTE CAZAZZA : Eros and Death

COIL : box theme

MONTE CAZAZZA : What is death ?

LAIBACH : koza (skin)

TEST DEPT & BRITH GOF : gwŷr a aeth gatraeth

THROBBING GRISTLE : subhuman

TEST DEPT : Jerusalem

LAIBACH : Geburt einer Nation

THEE MAJESTY : embrace thee holy

THROBBING GRISTLE : hot on the heels of love

THE BOYD RICE EXPERIENCE : let’s hear it for violence towards women

NOCTURNAL EMISSIONS : Alien black cat

NON : a taste of blood

ADAM PARFREY & THE BOYD RICE EXPERIENCE : Hatesville suicide hotline

COIL : Christmas is now drawing near

TEST DEPT : Sarff

PSYCHIC TV : New York story

THROBBING GRISTLE : hamburger lady

LAIBACH : ready to face the music

BOYD RICE & FRANK TOVEY : Carmen style

LAIBACH : Götterdämmerung muss fliegen

THE HAFLER TRIO : this door ?

PLASTIC SPIDER THING : every spider needs at least one victim

PTV3 (MEGS’ON & Z’EV) : east 1

BARZEL : the authentic jewish idea

LAIBACH : the great seal

COIL : backwards

MONTE CAZAZZA : psychiatric review

THE HAFLER TRIO : dessication

LEWIS, GILBERT & MILLS : anchors

COIL : switches

THROBBING GRISTLE : six six sixties

THE HAFLER TRIO : I remain…..

mix, vibes, love, selection : EG/Derek Sein

Contact : hvalmitdereksein

(at) yahoo.fr

Love to the creatures of the night !

Le cimetière imaginaire « Darkfolk » des Nouvelles Hybrides, playlist

A risky tale of darkfolk songs , avec ce soir :
SOL INVICTUS : our lady of the missing presumed dead
Ô PARADIS : tan cerca
NAEVUS : Stephanie, i forgive you
CURRENT 93 : misery farm
SORROW : Loki and evil
STURMPERCHT : wilde gesellen
NATURE AND ORGANISATION : my black diary
CHANGES : R.I.P. Van Winkle’s pipe dream
BERKANA : die Leere
DERNIERE VOLONTE : coeur de légionnaire
FALKENSTEIN : König von Thule
FORESTA DI FERRO : bulli e pupe
FRÄKMÜNDT : Beresinalied
NOVY SVET : cocaïnum mood
OF THE WAND AND THE MOON : hail hail hail
LIBIDO MORTIDO : one moon circles
DEATH IN JUNE & BOYD RICE : summer is gone
VOLKSWEERBAARHEID : platzak
STURMPERCHT : das Geschenk der Wildfrau
ART ABSCONS : magik
JÄGERBLUT : Dornwald
SHIRLEY COLLINS : Lord Allenwater
HEKATE : die Gedanken sind frei
ROME : die Brandstifter
MUSHROOM’S PATIENCE : water n°10
PASSIONE NERA : return of the fly
VARUNNA : noi senza voi
GAE BOLG : le diable parle
OMNE DATUM OPTIMUM : vers funèbres
CURRENT 93 : when the may rain comes
ALBIREON : il volo insonne
TENHI : kuoppa
IANVA : Bora
DÂNNÂGÔIFCHD : Waldfuir
LES JOYAUX DE LA PRINCESSE : fée verte, que vous êtes jolie !!
mix, vibes, shadows : E.G. alias Derek Sein
contact : hvalmitdereksein
(at) yahoo.fr
Bises aux spectres !

Le cimetière imaginaire « Darkfolk » et « Neo-folk » des Nouvelles Hybrides !

Bonsoir chers auditeurs, ce soir, le cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides vous propose une sélection de la scène dite « DARKFOLK ».
Aussi incroyable que cela puisse être, la scène darkfolk est une des filles putatives de la scène industrielle.
Nous n’irons pas par quatre chemins, nous savons bien qu’une poignée de groupes de cette scène ont provoqué des polémiques pour cause de tendance irrépressible à la provocation parfois un peu gratuite ou exagérée , reconnaissons le….
Mais au delà de ces quelques combos turgescents (histoire de rendre translucide l’arbre qui cache la forêt ) , nous vous invitons ce soir à découvrir la scène darkfolk pour ce qu’elle est réellement : une scène plutôt apolitique, relativement artisanale et incroyablement diversifiée.
Nous pourrions dire finalement que le seul lien réel entre les groupes de cette scène , c’est le fait qu’ils vivent et existent à l’intérieur de leur propre monde totalement fantasmé : on y trouve bien entendu quelques trublions provocants au look industriel dur, mais aussi , des militants végétariens , des obsédés de la mythologie, des libertins, des projets homoérotiques ou S/M , des amateurs de folklore, voire de folklore magique, des apprenties sorcières , des fées, des lutins, des spectres et des taumaturges , des orfraies, des thermocautères , des libérateurs du Tibet, des obsessionnels divers, des gens qui se sentent d’un autre temps, d’une autre nature, d’autres sexes etc..etc….
Bref, vous l’aurez compris , chaque groupe est à prendre comme un Tout . Musicalement, la scène en question (en bonne héritière de la scène industrielle) est en mutation permanente, parfois fidèle à la grammaire folk, parfois prenant qui dans la new wave ou l’electronica , qui dans la pop ou le punk ou le hard-rock, qui dans le hip-hop ou le dub électronique , mais en gardant toujours cette touche dark et érudite propre à la scène.
Découvrez donc notre sélection à partir de 20H30.
Playlist arrivera plus tard !!!
proposé par Eric Georg alias Derek Sein
contact : hvalmitdereksein
@yahoo.fr

Encore un cimetière imaginaire scandinave dans les Nouvelles Hybrides, playlist

Nordique voyage, avec ce soir :
PIIRPAUKE : konevitsan kirkonkellot
BIOSPHERE : jôyô
TABULA RASA : gryf
SÖDERQVIST & GASLEBEN : the sun and the moon
JUICE LESKINEN & COÏTUS INT .: Zeppeliini
SVEN INGVARS : det tror jag inte pa°
M.A.NUMMINEN : joulupukki puree ja lyö
TOVE NILSEN : starwaltz
EUZEN : Vilje
BEL CANTO : unicorn
VALRAVN : seersken
ADJAGAS : lihkulas
GROUPA : bliv du till gran
ILONA JA HUVINA : siemen
SAARA PAKKASVIRTA : Amsterdam
KAREN MOSE : farvel min ven
HENNING GUSTAVSEN : O at jeg kunne
LYNNI TREEKREM : mjukt som i grat
THIRTEEN MOONS : a moment in time
FRA LIPPO LIPPI : barrier
KEUHKOT : Kirja
LARS FALK : see my friend fall
VILLA NAH : way of the future
APPARAT ORGAN QUARTET : konami
FROST : porcelaine
ADOLPHSON & FALK : allt medan tagen for förbi
HELENE BLUM : fryd dig, du Kristi brud
SINIKKA LANGELAND : lova lova lina
ZARA TELLANDER : Georg Sjöman
KULTIVATOR : vemod
ALE MÖLLER & LENA WILLEMARK : frifot/i buder
ÄLGARNAS TRÄDGARD : children of possibilities
CAM : opposite side
SVÄNG : haidukka
STEN HANSON : O altitudo
EIVIND GROVEN : seljefloytetone
FARTEIN VALEN : pastorale
CECILIE ORE : Schwirren
ANDERS ROGG : ja
mix, vibes, etc…: Derek Sein/E.G. Eerebout
contact : hvalmitdereksein
(at) yahoo.fr
Bises aux fantômes !!!!!

Le cimetière imaginaire des polyphonies vocales des Nouvelles Hybrides, playlist

avec , au menu contemplatif de ce soir :
PEROTIN : beata viscera
CARLO GESUALDO : sepulto domino
PEROTIN : Isaias cecinit
THOMAS TALLIS : incipit lamentatio
DOBRI CHRISTOV : dostoino est
P.CHESNOKOV : délivre ton peuple, Ô Dieu
GIOVANNA MARINI : les troyennes, lamento et choeur final
ARVO PÄRT : de profundis
WALTER FRYE : agnus Dei, missa flos regalis
I.PROTOPSALTIS : lamentation de Marie-Madeleine devant le tombeau du Christ
from EGIDIUS WAER BESTU BLEVEN , wi willen van den kerels zinghen
ALLELUIA NUPTIAL , chant de Géorgie
LASSUS : visitatio (easter dialogue)
PHIL MINTON & VERYAN WESTON : prologue to songs from prison diary
JUAN DE ARAUJO : salve regina
DOBRI CHRISTOV : herouvimska
CARLO GESUALDO : benedictus
VELJO TORMIS : vepsian paths, toot-toot herdsboy
KARLHEINZ STOCKHAUSEN : Stimmung (extrait)
JUAN DE LINEAS : credo
ALEXANDRE ARKHANGELSKII : blajen razoumnevai
CHANT Motif de la Laure des grottes à Kiev
et voilà !
Mix, vibes etc : E.G./Derek Sein
contact : hvalmitdereksein
(at) yahoo.fr
Bonne nuit à vous, chers spectres !

Next entries »