home Contactez nous rss feed Accès Membres
La radio de la communauté de l'Université Libre de Bruxelles

Les Actualités des émissions


Retrouvez ici toutes les informations concernant les émissions de Radio Campus passées et à venir; leurs invités, les sujets traités... Pour la grille des programmes, c'est par ici!


Midi Express – 14/01/2019

Anja Lechner & François Couturier – No. 11 – Fêtes lointaines No. 3
(Espace Senghor 18/01)
Barbara Carlotti – Voir les étoiles tomber
(Botanique 24/01)
Pill – Soft Hell
(Botanique 25/01)
The Residents – Voodoo Doll
(Botanique 02/02)
The Pearl Harts – Hit The Bottle
(Botanique 26/01)
La Muerte – Crash Baby, Crash
Richard Swift – Broken Finger Blues
Unknown Mortal Orchestra – Hunnybee
You Tell Me – Water Cooler
Céline Gillain – Bad Woman
Farai – National Gangsters
Nazar – Warning Shots
Oumou Sangaré – Ah Ndiya (K&F Edit)
Isshu – Chemdawg 91

Histoire de Savoir – 14/09/2019 – 18h15 – Les sciences font leur cinéma

Les sciences font leur cinéma. Spectacle annuel adressé aux 2ème et 3ème degrés secondaire.

Scientifique, le cinéma l’est ne fut-ce que par l’origine grecque des termes utilisés : cinéma vient de kinetos qui signifie mouvement, en grec ancien. Le cinéma a d’abord été muet. Les techniques développées au XIXe siècle étaient, dans un premier temps, essentiellement consacrées à l’image, à sa reproduction et à sa projection. Le son était considéré comme un accompagnement ; l’image était supposée parler d’elle-même… Ces thèmes seront développés en deux parties de 45 minutes entrecoupées d’une courte pause. Une trentaine d’expériences démonstratives et interactives donneront l’occasion de présenter le thème sous tous ses aspects. Physique et chimie comprises. Du jeudi 17 janvier au mercredi 31 janvier 2018.

Invité :Philippe Léonard, Directeur de l’Expérimentarium de physique de l’ULB

Infos ou réservations : 02 650 5456 ou 5024. Sur le site d’Inforscience.
www.experimentarium.be

« I love science festival », au Heysel. 2 séances, 26 et 27 avril, une initiative d’Innoviris.

Histoire de Savoir – 25/04/2018 – 18h15 – Les enfants à haut-potentiel

Histoire de Savoir – 07/01/2019 – 18h15 – Schola ULB a 30 ans

Schola ULB a 30 ans ; alors est-ce la maturité ? Depuis 1989, le Programme Tutorat a mobilisé quelque 3500 étudiants-tuteurs et a presque atteint les 100 écoles partenaires à Bruxelles. En 1989, le préfet de l’Athénée Royal Paul Delvaux, et Gilbert Debusscher, conseiller du recteur à l’ULB, lancent une expérience originale de Tutorat. Objectifs : aider les élèves en difficulté, prévenir le décrochage scolaire et encourager la poursuite d’études supérieures.

Invitée : Claire Sourdin, coordinatrice au sein de Schola ULB.

https://www.mixcloud.com/radiocampusbruxelles/histoire-de-savoir-07012019-les-30-ans-de-schola-ulb/

Top of the Tops 2018 – 29/12/2018

Morceaux de l’année

E Ruscha V & Woo – Woo Are You
Sandro Perri/Dan Bejar – Everybody’s Paris, Pt. III
Bendik Giske – Adjust
Sex Judas Feat. Ricky – Candy Darling
Kamasi Washington – Fists of Fury
Moullinex – Love Love Love (Mr Mitsuhirato Remix)

Albums de l’année

Eli Keszler – Fashion Of Echo (Stadium)
Bégayer – الميل (Terrain à mire . Une maison rétive . Contrainte par le toit)
Makaya McCraven – Atlantic Black (Universal Beings)
Élg – Panorama (Vu Du Dôme)
David Garland – Lux temporalis (Verdancy)
Beautify Junkyards – Claridade (The Invisible World of Beautify Junkyards)

Découvertes de l’année

Ben LaMar Gay – Kunni (Downtown Castles Can Never Block The Sun)
Young Echo Records – Sedated (Young Echo)
Park Jiha – All Souls’ Day (Communion)
Cecilia – Grisélidis (Adoration)
Murmuziek – Votez pour moi ! (Murmuziek)
Conjunto Corona – Perdido na Variante (com 4400 OG e PZ) (Santa Rita Lifesyle)

Rééditions de l’année

John Coltrane – Nature Boy (Both Directions at Once: The Lost Album [Deluxe Edition])
Manno Charlemagne – Le mal du pays (Par les damné.e.s de la terre)
Mary Jane Leach – Dowlands Tears [(f)lute songs]
Asnakech Worku – Jinyew (Asnakech)
Carola Baer – Solemn Cattle (The Story of Valerie)
Telectu – Arepo / Sator (Belzebu)

L’ordre des intervenants: Yves, Alain, Pierre-Yves, Jean-François, David et Pascal.

Teenage Kicks – 05/12/2018

1. King Apathy III – Barracudas (LP Imaginary – Time between: Tribute to the Byrds)
2. Little Johnny jet – Dogs (45t Epic)
3. Me and my uncle – Fortunate Sons (45t Bam Caruso)
4. Sixteen wheels – Jeremy Gluck (Flexi disc avec le fanzine Bucketfull of Brains)
5. A question of temperature – Lords of the New Church (LP Illegal)
6. Down in the boondocks – Barracudas (Flexi B o Brains)
7. Remember – Barracudas (45t Shake)
8. Can’t get away from you – Barracudas (LP Shake)
9. Number one – Shake Appeal (Bruxelles- EP Mahoi)
10. Don’t let the feeling go – Barracudas (LP NDN- vinyl vert)
11. God bless the 45 (and Robin) – Barracudas (45t PurePop – tjs en vente à l’Arlequin Bxl)
12. The girl from Baltimore – Fleshtones (Mini album IRS)
13. I surrender – Fleshtones (45t Yep Rock)
14. On a sunday – Baby Shakes (45t Douchemaster)
15. Dominique Laboubée – Fleshtones (45t Yep Rock)
16. I’m not tryin’ to hurt you – Outsiders (45t Capitol)
17. Too many fish in the sea -Mitch Ryder (45t New voice)
18. Come on up – Young Rascals (45t Atlantic)
19. Ride your pony – Lee Dorsey (45t Collectables)
20. Love child – Diana Ross and the Supremes (45t Tamla Motown)
21. Be my lover – Dogs (LP Epic)
22. Be my friend again (demo) – Barracudas (Maxi 45t Closer)

Alexandre interviewe – 21/12/2018 – 8h30 – Élisa Brune – La révolution du plaisir féminin

Alexandre intervieVVe, émission spéciale.
Élisa Brune, romancière et journaliste scientifique était venue plusieurs fois au micro d’Alexandre Vaïnberg.
Elle est décédée le 29 novembre des suites d’une longue maladie.
Elle a publié de nombreux livres, dont plusieurs enquêtes sur la sexualité et les recherches scientifiques à ce propos.
Sa biblio complète sur son site: http://www.elisabrune.com/home

Nous rediffusons l’interview qu’elle avait accordée à Alexandre le 8 mai 2012.
Première partie ce vendredi 21 décembre; deuxième partie le vendredi 11 janvier, même heure, même antenne.

LA RÉVOLUTION DU PLAISIR FÉMININ

avec: Élisa BRUNE, journaliste scientifique et romancière, auteur du livre « La révolution du plaisir féminin — sexualité et orgasme » (Odile Jacob)

diffusions: Partie I (20’) : ce vendredi 21 déc vers 08h30, partie II (25’) : vendredi 11 janvier vers 08h30.

Notre invitée poursuit sa recherche sur la sexualité et le plaisir. Après « le Secret des femmes », elle s’est livrée à une vaste enquête sur les derniers acquis de la science, sur les pratiques de plaisir contemporaines racontées par les femmes, et sur les nouvelles approches thérapeutiques des troubles du plaisir.

Il en ressort une multitude de découvertes. Le plaisir féminin étant indépendant de la procréation (contrairement à ce qui se passe le plus souvent chez l’homme), il a été peu étudié par l’institution scientifique. De plus, il est d’une telle variabilité que son étude s’avère difficile. Cette variabilité se comprend d’un point de vue évolutif : sans pression sélective, il a pris toutes les formes, y compris structurelles. Ainsi, tout n’a pas encore été décrit des réseaux neuronaux liés au plaisir féminin!

Les vieux débats comme l’existence ou non du point G, ou comme la nature clitoridienne ou vaginale du plaisir féminin s’éclairent depuis que la structure profonde du clitoris a été complètement décrite par une américaine en …1998! L’acception courante du clito (le petit bouton, le « gland ») n’est en fait que la partie émergée de l’iceberg si l’on peut dire. Le clitoris est une structure sensible qui « chevauche » le vagin, innervée, qui est érectile et qui peut être stimulée de l’extérieur et/ou de l’intérieur (le « point » G). Mais les budgets manquent pour ces recherches, et la carrière des chercheurs/euses en pâtit.

Mais l’exploration du plaisir n’attend pas la science ! Avec conscience, des hommes et des femmes explorent, inventent… Des pratiques parfois rapidement jugées comme « déviantes » (sex-toys, échangisme, amours plurielles, sado-masochisme, etc.) se révèlent en fait des constructions nuancées et réfléchies, compréhensibles dans le cadre d’une recherche personnelle sensitive et relationnelle.

Enfin, pour ce qui est de soigner son prochain, les thérapies verbales, quoique utiles, peuvent gagner à être complétées par des approches pratiques. Un exemple : aux États-Unis sont apparus de nouveaux métiers, les « substituts sexuels » dûment certifiés. Par ces nouvelles approches, très cadrées, les femmes en demande peuvent explorer leur corps, leurs sensations et l’acte sexuel en toute sécurité, hors d’une relation affective (qui peut parfois se révéler bloquante). Où il se révèle que la (mauvaise) éducation est le principal obstacle à une sexualité heureuse et paisible. L’auto-érotisme — fortement réprimé dans notre histoire catholique — est en réalité un « chemin structurant » pour tout individu, il l’aide à connaître son corps et à constituer les structures sensori-motrices (réseaux nerveux) du plaisir. Beaucoup de problèmes d’adultes sont reliés à la culpabilisation des plaisirs des sens en général et du sexe en particulier.

Rien de prescriptif néanmoins dans cette enquête: chacun est libre, en conscience, de vivre ce qu’il a à vivre à tel moment de sa vie. Les maître-mots d’Élisa Brune sont la liberté, le non-jugement, et le respect de chacun dans son chemin personnel.

https://www.mixcloud.com/radiocampusbruxelles/alexandre-interviewe-11012019-elisa-brune-partie-2/

Next entries »