home Contactez nous rss feed Accès Membres
La radio de la communauté de l'Université Libre de Bruxelles

Playlist du dernier Cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides !

Oh , merci aussi à vous tous , chers auditeurs (Mes adieux dans la joie obscure! ) , ce dernier mix , avec :

STEINDOR ANDERSEN : adarimur I

CINDYTALK : disintegrate

EDEN AHBEZ : surf rider

KARE NYBAKK : kjaere Oslo

SOEUR SOURIRE : fleur de cactus

MRS. ELVA MILLER : catch a falling star

LÊ THU : sao biên

JEAN YANNE (etc…) : Bazooka

FOKKER : Paradies

ADAM BERCES : runes and men

ÂME DE BOUE : l’inconfort nécessaire

WHITE DOOR : new jealousies

DER LUSTIGE KERL : der lustige Kerl

DARK DAY : Chameleon

ULTRAVOX : the thin wall

KRISMA : calling

ZAZA : Zauberstab

MILCH : 0-109zisch

DÖF : Codo

BITCH BOYS : Tango for two

YELLOW MAGIC ORCHESTRA : be a superman

ROBERT RENTAL : on location

LUSTANS LAKEJER : jag hade slutat drömma om att känna sa°här

RUMMELSNUFF : azzurro

NEW ASIA : dancing on empty clouds

FARMACIA : chispas de amor

PANKOW : don’t follow

LES PARALLELES DE MONTSEGUR : fils de rien

SPETSNAZ : onwards

LAIBACH : Opus Dei

LOMBARD : czeski film

FAD GADGET : collapsing new people

MINNY POPS : total confusion

DER PLAN : space Bob

MIHARU KOSHI : capricious salad

AD INFINITUM : telstar

HIRSUTE PURSUIT : you’re here to pleasure me

SUDDEN SWAY : Byron Chocolatheoria (league of the postal modernists)

SILENCE : pitaju me pitaju

DICK EL DEMASIADO : has comido

THE MACHINES with SOSSEN KROGH : mon coeur

vibes, mix, love : Eric Georg Eerebout alias Derek Sein

contact : hvalmitdereksein

(at)yahoo.fr

Merci et bonsoir à toutes les créatures de la nuit ! Finalement, je n’ai pas raconté grand chose ce soir, le coeur n’y était pas. Place donc à la musique !

Merci spécial à ceux ,qui durant toutes ces années,sont rentrés en dialogue avec Les Nouvelles Hybrides, vous n’aurez aucun mal à vous reconnaître !

Et voilà…..

Le deuxième et dernier salon : Adieu des Nouvelles Hybrides dans le cimetière imaginaire !

Oh chers auditeurs , nous y voilà .

En septembre 1990 , naquirent les Nouvelles Hybrides et ce soir, en mars 2013 , les Nouvelles Hybrides vous disent adieu dans un cimetière imaginaire qui referme ses portes.

Pas de grand discours , pour la dernière , je vous fais plaisir et me fais plaisir en vous offrant un ultime mix à la Sein, avec un peu plus de commentaires. Salade variée, mix dark , mix contre la connerie , new wave, chant de la darkitude , délices électroniques , montée vers le groove cardiaque de la scène dark , un dernier moment de joie nocturne à se partager . Avec tout ce qu’il faut dans ce genre de mix, des chouchous , des surprises , de la new wave, EBM, NDW, Industriel, New romantic, Techno-coyo, synth-pop , un début en curiosa sonore , enfin bref , il n’y pas de raison de ne pas s’éclater une dernière fois dans ce cimetière imaginaire où vous fûtes toujours les bienvenus , créatures de la nuit !!!! Montrer mes émotions , ce n’est pas mon fort , alors en l’occurrence , la radio , c’est bien pratique ! Et puis , je ferai un come-back par des voies parallèles , promis !

Proposé par Eric Georg Eerebout alias Derek Sein

contact : hvalmitdereksein

@yahoo.fr

« Rien de commun , c’est ce qui nous était commun. »

La playlist du premier salon du cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides !

Premier épisode de ce salon des adieux , de l’amour obscur, des chauve-souris domestiques  , avec :

Playlist diversifiée :

FARTEIN VALEN : symphony n°3 , opus 41 (extraits)

BACHTIJAR RABIMOW & FLEISCH : visages dans la pluie

NANNA : Carmen Vernale

EUZEN : vilje

ALF PROYSEN : bolla pinnsvin

YELLOW MAGIC ORCHESTRA : pure jam

GUERNICA : cavalcade dans les nuages

KEIICHI OHTA : pygmies

HARA MASUMI : Oh’o

ZEBEDY : the man I love

SGT. WILL SCUFFHAM : Lilli Marlene

ROD & THE MSR SINGERS : Richard Nixon

HAUNTED GEORGE : red or black witch candles

BANGE KONIJNEN : ik ben verliefd op Sandra Kim

HVAL MUS : machine magique

EMMANUELLE PARRENIN : Thibault et l’arbre d’or

LILI DROP : mauvaise copie

EMMANUELLE PARRENIN : ce matin à Frémontel

DIE WERKPILOTEN : new arrangement

NUUK : Unheimlich dick

.

Les Minis  » Praise to » :

1) DEATH IN JUNE :

Runes and men

Summer is gone (with BOYD RICE)

heaven street

2) MARGO LION

Die Braut

Ah ! Ne me dites pas des choses comme ça !

Wenn die beste Freundin (with MARLENE DIETRICH & OSKAR KARLWEIS)

3) MINNY POPS

Time

dolphin’s spurt

Wandelen

4) BOYD RICE

Warm leatherette

let’s hear it for violence towards women

Boys keep swinging (with HIRSUTE PURSUIT)

.

Les poèmes :

PHILOTEE O’NEDDY : Nécropolis

XAVIER FORNERET : Un rêve c’est…

ALPHONSE RABBE : Sisyphe

.

vibes, voix, mix, etc..: Eric Georg Eerebout alias Derek Sein

contact : hvalmitdereksein

(at)yahoo.fr

Bises à toutes les créatures de la nuit.

Amour à mes plaisirs nocturnes !!

Le cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides fait salon jusqu’à ce que mort s’en suive !

Salut à vous , chers auditeurs…

La longue aventure des Nouvelles Hybrides suivie par celle du cimetière imaginaire approche doucement de son point final pour cause de départ du vieux continent , une nouvelle vie en prévision…Prévision ?? Justement , je n’aurai plus le temps de vous offrir tout ce que je voulais vous offrir encore : mars sera sans doute notre dernier mois d’émission . Alors , jusqu’au dernier épisode, nous ferons salon auto-biographique et musical , histoire de vous donner encore un peu de notre univers hybride , de cet état d’esprit particulier , de cette poésie de l’ombre , de cet amour radiophonique , de ces voyages en zones familières ou parallèles , de ces invocations de spectres , de ces rêves éveillés, de cette fête nocturne pour trolls et loup-garous sexys , de cet art du mélange non imposé , de ces fragments d’un monde qui disparaîtra pour mieux ré-apparaître . De notre coeur de soldat de la darkitude, refuge des créatures de la nuit , merci à vous qui fûtes si nombreux à suivre mon songe dans toutes ses versions !!!

Ce sera en fait un cocktail varié , en quelques épisodes avec aussi quelques commentaires , quelques aveux très pudiques sur 27 ans de radio.

Offert par EG Eerebout alias Derek Sein

contact : hvalmitdereksein

@yahoo.fr

Salutations à tous..encore quelques fois……

Praise to n°44 : HAUS ARAFNA (etc..) dans le cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides, playlist

AVEC :
Pour HAUS ARAFNA :

-son of Cain

-Satanas and friends

-Learn to fight

-Geburt

-In heaven

-Children of God

-No right to live

-Happy Thrill

-You die

-Die like a man

-You know how to destroy me

-Amputation cures

-What you said

-Schockraum

-Pain to love

-Agitation

-Mirror me

-The last dream of Jesus

-Gravity to the end

-Anämia

-Give the strength

-The Hell of a world next door

-Heart beats blood flows

-45 minutes in New York

.
Pour NOVEMBER NÖVELET :

-Awakening

-My fairy place

-Red eye

-Glass

-Mountains

-Go end there

-Entry

-So far no further

-Eternity

-When the world is white

-Fear

-Letting go

-Misanthropy

.
Pour SUBLIMINAL (alias Albert Fisch)  :

-Touch

-Import

-Cry out loud

-Don’t wait

.

Mix, dark vibes : EG Eerebout alias Derek Sein

contact : hvalmitdereksein

(at)yahoo.fr

Love to darkness !

Kisses to Trolls !

Praise to n°44 dans le cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides !

Oh chers auditeurs, voici le volume 44 de notre série Praise to.

Ce soir, à partir de 20h30 , nous repartons du côté dark et pas qu’un petit peu si je puis dire ! Vous avez rendez-vous avec le couple ARAFNA.

En effet , après la spirale underground d’usage , le couple Arafna s’est imposé comme un duo important dans les dernières générations de la scène dark.

Avec un univers dur et volontairement morbide, l’identité d’HAUS ARAFNA n’est qu’un mélange corrosif de sons tantôt noise , tantôt electro bien radicaux , portant une mythologie personnelle faite de maladies, d’expériences sur des cobayes humains, de sang, de sexe mortifère , de visions d’une vie mort-née, de peurs,d’effrois,  de cris de détresse, de macabre et de funèbre , voix de cadavres considérés comme existant encore un peu dans un au-delà désespérant et je vous en passe .

Le projet NOVEMBER NÖVELET , de sonorité plus tendre, lui, semble plutôt se diriger vers une érotique magique non moins malsaine.

Nous visiterons aussi le projet SUBLIMINAL , le couple entretenant leur propre label : Galakthorrö et leur discographie s’est étoffée et ré-éditée quelque peu.

Nous alternerons moment durs et plus tendres dans ce mix qui risque à certains moments d’être un peu suffocant et « d’arracher » sérieusement . Mais il s’agit aussi de célébrer un puissant et original duo de la scène dark qui s’est fait un nom avec une musique et une posture sans concession.

Proposé par EG Eerebout alias Derek Sein

contact : hvalmitdereksein

@yahoo.fr

Bises aux revenants jusqu’à ce que disparition s’en suive !!!!!!!

Playlist d’un Trip Retro dans le cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides !

AVEC, sublime, mais aussi :

MARGO LION : die Braut

LUCETTE RAILLAT : la môme aux boutons

GITTA ALPAR : La bella tangolita

LUCETTE RAILLAT : neurasthénie

JEAN-LOUIS PISUISSE : ma femme et ma pipe

DANIELLE DARRIEUX : chanson de la poupée

FRITZI MASSARY : Im Liebesfalle

PAULETTE DUBOST : il n’faut pas s’montrer trop difficile

FIEN DE LA MAR : you’re the cream in my coffee

MARGO LION : Ah ! Ne me dites pas des choses comme ça !

DENISE BENOIT : la servante du château

FLORENCE FOSTER JENKINS : charmant oiseau

LIBBY HOLMAN : am I blue ?

EZIO PINZA & THE SONS OF THE PIONEERS : the little old state of Texas

LUCETTE RAILLAT : Moi, je fais mouche

LAURITZ MELCHIOR : please, don’t say no

BLANDINE EBINGER : Wenn Ich einmal tot bin

JOSEPHINE TUMMINIA & JIMMY DORSEY : the blue Danube

FRITZI MASSARY : Ich bin eine Frau , die weiss was sie will

EINO GRÖN : kohtalon tango

ALF PROYSEN : ei vise om ei vise

DENISE BENOIT : les trois gendarmes

MARY MARQUET : ma cousinette

THE DEZURIK SISTERS : the Arizona yodeler

PAULINE CARTON : par le trou de la serrure

OLAVI VIRTA : Siks’oon mä suruinen

ADRIEN LE GALLO : les momies

JEAN-LOUIS PISUISSE : de peren

SUZANNE DEHELLY : il a mal aux reins tintin

LORD BERNERS : the frozen forest

POLA NEGRI : paradis

DAME EDITH SITWELL : en famille

ALF PROYSEN :  Lillebrors vise

CONSTANT LAMBERT : Scotch Rhapsody

LUCETTE RAILLAT : les éléphants

YOKO MAEKAWA : kaze to isshoni

GUNNAR WIKLUND :  jag ser tillbaka

KAZUO KUMAKURA : Gegege no kitaro

JIMMY DURANTE & HELEN TRAUBEL : the song’s gotta come from the heart

KYOKO KATSURA : mouretsu ataro

LULU BELLE & SCOTTY : wish I was a single girl again

GISELA WERBEZIRK : ich hab « la gasconne » gelesen

FIEN DE LA MAR : Jiddishe memme

JEAN-LOUIS PISUISSE : keeke de boodschaploopster

ARLETTY : moi je cherche un emploi

HARMONY SISTERS : pieni sydän

JULES BERRY : A qui vais-je donner mon coeur ?

DENISE BENOIT : la robe

ALF PROYSEN : spell sjoll

JOHN CHARLES THOMAS : sing a song of sixpence

Mix, vibes etc…E.G.Eerebout alias Derek Sein

contact : hvalmitdereksein

(at)yahoo.fr

Bises aux gentils trolls .
film iBoy 2017 download

Next entries »