home Contactez nous rss feed Accès Membres
La radio de la communauté de l'Université Libre de Bruxelles

Le cimetière imaginaire des Nouvelles Hybrides : Praise to n°39

Bonsoir à vous, chers auditeurs .

Ce soir, on retrouve la série « praise to » survivante de la dernière mutation des Nouvelles Hybrides pour son 39ième volume.

Et cette fois, nous nous intéressons au groupe fantôme, projet à géométrie variable qui a raflé à THE WOLFGANG PRESS le statut de lanterne rouge du label 4ad ; j’ai nommé HIS NAME IS ALIVE.

Le groupe de Warren (ou Warn) Defever est apparu sur le catalogue du label 4ad en 1990 après quelques productions locales sur cassettes dont le fameux (culte et que presque personne n’a entendu) « I had sex with God ». Le collectif de Livonia (U.S.A.) fût déjà à l’époque accusé d’être une sorte de caricature de ce que le label 4ad pouvait proposer par certains critiques.

Nonobstant ce blâme , et trouvant quand même quelques chaleureux fans dans la branche arty de la new wave, HIS NAME IS ALIVE a établi une discographie singulière , rejoignant l’esthétique du label par le côté « chant de sirène » des parties vocales égrainées sur des guitares parfois soft et parfois vraiment très hard recouvrant d’étranges bases souvent a-musicales faites de loop, de noise, et d’une franche philosophie cut-up. En plus, le groupe signe aussi son style par un abus positif d’effet de mixage , de réapparitions de fragments subliminaux d’une chanson à l’autre , par un amour certain pour les effets stéréophoniques.

Groupe projet, HIS NAME IS ALIVE a fini par devenir le véhicule central de tous les autres groupes où Warren (ou d’autres collaborateurs) étaient impliqués. Certains d’entre eux n’ont pour trace discographique que l’une ou l’autre reprise d’un titre de leur répertoire par HIS NAME IS ALIVE.  Une liste non-exhaustive de ces projets + ou – connectés inclurait : HIS NAME IS ARRIVED , THE DIRT EATERS, THE ESP BEETLES, DARA, LIQUORICE, E.S.P. CONTINENT, ELVIS HITLER, BONE MACHINE etc…etc….sans nommer les solos et collaborations éventuelles.

Le groupe au fil du temps a réduit en poudre presque tous les genres musicaux dans le son HIS NAME IS ALIVE.

Ce soir,à partir de 20H30 , une large sélection subjective dans leur répertoire vous entrainera dans une spirale  » etheriel » labyrinthique et vous ferra peut-être redécouvrir ce groupe ….

Proposé par EG Erebout aka Derek Sein

contact :

hvalmitdereksein

@yahoo.fr

Bises aux spectres…….

 

Pas encore de Commentaires »

Votre commentaire