home Contactez nous rss feed Accès Membres
La radio de la communauté de l'Université Libre de Bruxelles

Archive for mai 2, 2017

campus info – 2 mai

17h

Boby Lapointe Ta Katie t’a quitté

# TROPICOULUS sameid au barlok

Lucas – Lucas with the lid off

GONJASUFI –  « DEMONCHILD »

# concert de Gonja Sufi au botanique samedi

GONJASUFI – « 9TH iNNING »

Gonja Sufi – Kowboyz & Indians

Suda – Idiopath

Richard Gotainer – Les Moutons

Arne Vinzon – Les Otaries

17h30

Oster Lapwass – La cinquantième

#les mercredi du fanzine numéro 2 au bunker/fanzinotheque

Alaclair Ensemble – ça que c’tait

Stupeflip – Sinode Pibouin (The True Romance)

#spider baby @ nova

Leftfield – Afro Left

Guacamayo Tropical  – Sesion Guacamaya

#X scandalous s’invite au barlok jeudi 4 mai

Megamoto – Royal road — (track 7)

CUT –  Take it back to the start

 

Nuits du Beau Tas 2017 (28/4 to 13/5) : Rhizome program on Facebook

Karelle Ménine, auteure, sonographe, performeuse

playlist midi express – rap to rock (itw your own film

Construction of the Pacific Highway at Surfers Paradise ca. 1925

 

12h

Dead Obies – Aweille! 

Veence Hanao – Violence

Lucio Bukowski & Nestor Kéa (feat. Veence Hanao) – Chaque dimanche

#les nuits du Beau Tas – prog de la semaine

Grems – Shlag Music

Dead Obies – Montréal $ud

# les mercredis du fanzines du Bunker/fanzinothèque

Perrine en morceaux – 48h avant la révolution

12h30

Not Waving – Face Attack

Etienne Jaumet – Metallik Cages (Acid Arab Remix)

Colombey – I’m so depressed (Abner Jay)

Maria violenza- Moississure

Maria violenza – Sbirri Reprise

13h

interview du groupe « your own film »

  • interlude morceaux en accoustiques

 

 

 

Histoire de Savoir – Sciences Exactes – 02/05/2017 – 18h15 – LE SECRET PROFESSIONNEL EN DANGER, LES TERRORISTES FONT-ILS LA LOI ?

ALERTE ! Nos vies privées sont gravement menacées par les projets gouvernementaux de la NVA. Sous couvert de lutte contre le terrorisme et contre les fraudes sociales, les assistants sociaux seraient obligés de rendre compte de leurs « soupçons » au Procureur du roi.
Les assistants sociaux sont le maillon faible de tous les métiers qui exigent le secret professionnel pour protéger la vie privée. Si une brèche devait s’ouvrir dans ce qui est actuellement garanti par notre Constitution, le secret professionnel des médecins, psychologues, avocats et journalistes serait directement attaqué et une ère de délations généralisées pourrait s’ouvrir.

Un colloque parrainé par notre recteur Yvon Englert est organisé en urgence à l’ULB ce 6 mai 2017. Il réunit à la fois des intervenants des secteurs psycho-médico-sociaux et juridiques. Citons les organisateurs : Par définition, les praticiens de la psychothérapie sont très sensibles à la question de l’intime, du privé, de la honte, du sentiment de culpabilité — et de la crainte corrélative de l’intrusion. La nature même de leur pratique veut qu’elle soit protégée de toute effraction par les pouvoirs publics. Mais ceci n’implique nullement que le secret professionnel soit absolu. L’assistance à personne(s) en danger prévaut. La loi pénale y a pourvu. Chaque professionnel est d’abord un citoyen.
Travaillant avec de multiples acteurs de la santé, les psychothérapeutes ont appris sur le terrain à partager leur champ sans pour autant l’ouvrir à tout vent. D’expérience récente, ils savent aussi ce qu’est la mutilation de leur déontologie par des instances politiques étrangères à leur discipline.

On voit tout de suite les dérives politiques qui s’en suivraient, et les conséquences en termes de santé publique. En clair, c’est à un pilier de notre démocratie que s’attaque l’actuel gouvernement.
Enfin, même s’il fallait revoir notre législation à ce propos, ce n’est pas dans une commission « terrorisme » que cette question générale qui concerne toute les parties prenantes de notre société devrait être traitée.

D’où la nécessité de cette journée de résistance et de réflexion. Il n’est pas indifférent qu’elle se tienne dans l’université qui, en novembre 1941, a préféré fermer ses portes plutôt que d’obéir à des lois iniques.

En pratique: =>> ce 6 mai 2017 de 9h à 17h à l’auditoire Dupréel, 44 av Jeanne. Avec :
• Yvon Englert, gynécologue obstétricien, premier président du Comité national de bioéthique, recteur de l’Université Libre de Bruxelles : « Le secret professionnel, un devoir obsolète dans la société hyper-connectée d’aujourd’hui ? »
• Francis Martens, psychologue, anthropologue, président de l’APPPsy : « Balises par gros temps »
• Philippe Noël, ingénieur civil, président du CPAS de Namur, vice-président de la Fédération des CPAS de Wallonie
« Les dilemmes de terrain, l’évolution au cours de ces dernières années »
• Jean Spinette, diplômé en Sciences politiques, co-président de la Fédération des CPAS de Bruxelles, président du CPAS de Saint-Gilles :
« Le secret professionnel des travailleurs sociaux : le maillon faible de la chaîne du secret ? »
• Gérald Deschietere, psychiatre, responsable des urgences aux Cliniques Saint-Luc, président du Conseil de l’Association des services de psychiatrie et de santé mentale de l’UCL :
« Couvrez ce dessein que je ne saurais entendre »
• Vanessa De Greef, docteure en droit, chercheuse à l’ULB, vice-présidente de la Ligue des droits de l’homme :
« L’effritement du secret professionnel et de la sécurité sociale »
• Gabriel Ringlet, prêtre, ancien vice-recteur de l’UCL : « Secrets de l’âme »
• Henri Goldman, architecte, rédacteur en chef de la revue Politique, Bruxelles :
« Un néolibéralisme si peu libéral »
• François Rastier, linguiste, directeur de recherche au CNRS, Paris : « Pathos et post-vérité »
• Manuela Cadelli, juge, présidente de l’Association syndicale des magistrats :
« Le point de vue du magistrat engagé aux côtés de la société civile »
• Myriam Saduis, auteure, comédienne, metteure en scène, introduira à d’autres horizons

Alain Rozenberg, Heracli Tzafestas, Michel Lamart, Geneviève Monnoye, Jean Florence, Didier Robin, Francis Martens, Michel Cailliau assureront la présentation des intervenants et la modération des débats
Inscription : à l’adresse : apppsycolloque2017@gmail.com
Prix d’entrée pour les étudiants : 10 euros (25 euros avec repas).

Invités : Francis MARTENS, président de l’APPPsy (l’Association des Psychologues Praticiens d’orientation Psychanalytique), et président du Conseil d’Éthique de l’APSYUCL (l’Association des Psychologues de l’UCL) et Jean SPINETTE, président du CPAS de ST-Gilles, et co-président de la Fédération des CPAS bruxellois.