home Contactez nous rss feed Accès Membres
La radio de la communauté de l'Université Libre de Bruxelles

Kunstenfestivaldesarts – 08/05/2018 – 19h – Your Word in my Mouth – Brussels take – Anna Rispoli

Et si l’on se rassemblait pour parler d’amour plutôt que de tolérance ? Your Word in my Mouth est une discussion collective qui nous plonge dans la vie intime de plusieurs Bruxellois. Parmi eux, une joueuse de foot de 17 ans, un polyamoureux, un notaire spécialisé en contrats matrimoniaux, une assistante sexuelle pour personnes handicapées. Leurs relations à l’amour et au désir sont radicalement divergentes, tout comme les stratégies par lesquelles ils négocient leur place au coeur de la ville. Anna Rispoli et ses deux complices nous proposent de reconstituer cette rencontre improbable dans une série de lieux le plus souvent réservés à ses habitués : un salon de coiffure, le studio d’une radio, le lounge d’un hôtel de passe, un parlement… Le spectateur est invité à prêter sa voix aux paroles d’un(e) autre, à les incarner. Comment résonnent alors ces mots « aliens » dans notre propre bouche ? Comment vivre et composer avec ces différences ? Aux quatre coins de Bruxelles, Your Word in my Mouth engage une conversation profondément citoyenne où l’amour serait peut-être susceptible d’ouvrir de nouvelles perspectives politiques.

Concept
Anna Rispoli, Lotte Lindner & Till Steinbrenner

Mise en scène
Anna Rispoli

Collaboration artistique
Céline Estenne

Conseiller dramaturgique
Bart Capelle

Textes écrits en collaboration avec
A. (Bruxelles), B. (St-Gilles), C. (Schaerbeek), D. (Molenbeek), E. (Ixelles), F. (Uccle), G. (St-Pieters-Leeuw), H. (Anderlecht)

Présentation
Kunstenfestivaldesarts

Production
Kunstenfestivaldesarts

Coproduction
CIFAS, La Coop asbl

Le texte peut être lu ici :

http://www.kfda.be/assets/6335

 

1 Commentaire »

  Guy écrit @ mai 9th, 2018 à 9 h 58 min

« Your word in my mouth » très intéressante expérience de ceux qui se sont retrouvés entre 18h¼ et 19 h devant la librairie et puis dans les studios en se regardant du coin de l’œil (et en se jugeant peut-être intérieurement) et puis qui découvrent des personnages qui jouent leur rôle parfaitement, comme s’ils avaient habité depuis toujours leur avatar éphémère, … presque comme enchantement, des voix qui s’accordent mieux à leur personnage que leur physique ne le laissait penser (je parle des autres que j’écoutais). Très jolie expérience relationnelle… On découvre que ce n’est pas l’habit qui fait le moine, mais la voix… :-)
Merci Madame Anna Rispoli,
Tahel

Votre commentaire